Quel est le coût d’un projet de gestion des temps & activités ?

Le constat

Autant la littérature sur le coût d’un projet informatique est prolixe et détaillée, autant celle sur ce sujet précis est assez pauvre sur le net ; les quelques témoignages ou études qui le mentionnent sont issus des éditeurs de gestion des temps pour la très grande majorité d’entre elles.

Pourquoi si peu d’études et d’informations sur ce sujet ?

Un micro marché dans le SIRH !

MARKESS by exægis estime que le marché français des solutions RH (logiciels et services associés) avoisinerait les 3,4 milliards € en 2021 ! Mais cela représente « seulement » 5 à 6% du marché global du logiciel et services IT en France !

Le marché « visible » de la gestion des temps en 2020 est d’environ 200 à 250 millions €,  soit 7% d’un marché de niche.  Il est d’une importance essentielle pour les organisations marché français des solutions SIRH (= 0,4% du marché global).

Ce montant est sous-estimé pour au moins deux raisons :

  1. Il est constitué de 2 types d’acteurs : les éditeurs dédiés au domaine (ou Best Of Breed) et les éditeurs dits « intégrés » ou « généralistes » pour lesquels la Gestion des temps existe pour compléter leur offre issue de leur cœur de métier (souvent, la paie). Pour ces derniers, il est difficile de connaitre la part que représente la gestion des temps dans leur activité ;
  2. Il ne prend pas en compte l’ensemble des coûts internes et des coûts externes nécessaires à la mise en œuvre et au maintien de ces solutions. Même si cela reste publiques ou privées. En effet, selon une étude du CXP de 2015 :
  • 80% des organisations interrogées sont équipées d’une solution,
  • 75% des managers opérationnels l’utilisent quotidiennement.

La Gestion des Temps et Activités est l’un des outils les plus diffusés au sein d’une organisation, souvent après la messagerie.  Toujours selon cette étude, le logiciel de gestion des temps est aussi utilisé pour :

  • La paix sociale dans 50% des cas notamment à travers :
  • La transparence et la fiabilité des résultats ;
  • Le partage des règles et des pratiques ;
  • La communication avec les salariés dans 30% des cas via la digitalisation de processus ;
  • Les badgeuses sont plébiscitées dans 60% des cas.

Un domaine protéiforme !

La complexité d’un projet de gestion des temps réside dans le fait qu’il s’adresse à des acteurs multiples ayant chacun des besoins et des objectifs différents !

A l’instar d’un projet de paie qui s’adresse souvent à un service plutôt centralisé et à un périmètre fonctionnel bien défini, un projet de gestion des temps et de planification peut s’adresser :

  • A tous les collaborateurs internes mais aussi externes (intérimaires, stagiaires non rémunérés, personnel détaché d’une autre organisation non gérée dans le SIRH cible…),
  • A des services autres que RH : direction Opérationnelle, direction Financière,
  • A des périmètres fonctionnels différents d’un projet à l’autre (liste non exhaustive) :
    • Gestion des absences et des congés,
    • Gestion du présentiel et du relevé d’heures,
    • Gestion prépaie,
    • Planification simple, assistée, par poste et/ou optimisée sous contraintes,
    • L’annualisation et les formules de modulation,
    • Le suivi d’activité et le suivi analytique des temps réalisés,
  • A des secteurs d’activité avec des besoins propres et des cultures très marquées (liste non exhaustive) :
    • Aérien : planification et suivi des temps des personnels navigants,
    • Audiovisuel : affectation des personnes à des programmes,
    • Transport : utilisation des pointages depuis les chronotachygraphes embarqués,
    • BTP : gestion des affaires et suivi du temps par affaires,
    • Secteur public avec des attentes très différentes entre les fonctions publiques territoriale, hospitalière et d’Etat,
  • A des niveaux de décentralisation et de digitalisation divers selon les métiers ou les organisations (liste non exhaustive) :
    • Mise en place de badgeuses physiques et/ou logiques (ie virtuelles),
    • Accès à mon espace collaborateur/manager en mode ATAWAD (Any Time, Any Where, Any Device) via l’utilisation des outils mobiles (smartphone, tablettes)
    • Nombre de circuits de validation de demandes et diversité d’identification des acteurs de validation (déduit, calculé, forcé…)
    • Echanges avec un chatBot pour consulter des compteurs horaires ou des congés en temps réel,
    • Mise en place de bourse d’échanges d’horaires, de planning ou de tâches via des plateformes collaboratives,
    • Utilisation d’une place de marché pour trouver des ressources sur mon bassin géographique

Des informations parcellaires !

A la taille du marché et à la diversité du périmètre s’ajoutent les faits suivants :

  • Les organisations communiquent peu sur le coût réel de leur projet car ce sont des données jugées confidentielles,
  • Les benchmarks existants présentent trop souvent les données selon une vision éditeur.

De plus, il faudrait prendre en compte le coût des projets qui n’aboutissent pas ou qui redémarrent ; en effet, il est estimé que :

  • 30% des projets informatiques ne se concrétisent pas,
  • 25% de ceux-ci redémarrent de zéro,
  • 50% d’entre eux ont un coût supérieur à la moyenne du marché ou à ce qui a été budgété !

Notre vision du marché

Althéa n’est ni intégrateur ni éditeur. 100% de notre chiffre d’affaires est réalisé sur l’accompagnement de nos clients sur leurs projets en AMAO et en change management dès les phases de réflexions métiers et organisationnelles jusqu’à leur déploiement.

Notre spécialisation sur du conseil et de l’AMOA sur le domaine de « Gestion des Temps (GTA) et Planification Opérationnelle » depuis plus de 10 ans nous confère une crédibilité reconnue sur le marché par tous les éditeurs et intégrateurs. Ces derniers ont d’autant plus de faciliter à travailler avec nous que nous ne sommes jamais concurrents. Ce point est important dans la fluidité des échanges sur le projet que nous pourrions avoir avec eux. Nous ne sommes pas un jour en face d’eux sur un projet en AMOA et le lendemain contre eux sur un appel d’offre d’intégration.

Nous réalisons annuellement 50% des aides au choix GTA pour des organisations de taille diverse (de 800 collaborateurs à > 150000) et de secteurs d’activités différents ; cela nous confère une position d’observateur privilégié du marché et des offres des éditeurs de Gestion des temps et de vous accompagner lors des phases de négociation/contractualisation avec ces derniers dans une stratégie win-win pour chaque partie.

Dans un second article, nous aborderons la typologie des coûts rencontrés lors des projets GTA, la manière de les évaluer et ce qui fait la valeur d’un projet de Gestion des Temps.

Discutons de vos enjeux