Découvrez Althéa | Notre Corner

DBEL
Digital RH 28 January 2015

Etes-vous Small, Smart Open ou Big Data RH ? Ces termes évoquent l’exploitation et l’analyse des données structurées et non structurées des entreprises par une fonction RH à la recherche de plus d'efficacité et d'anticipation.  Les DRH maitrisent depuis plusieurs années maintenant le Smart Data correspondant à l’analyse des données structurées…ou BI/Business Intelligence ou décisionnel. Enfin, quand je dis « maîtrisent », il faut le dire vite car de nombreuses sociétés, dont des grands groupes, mettent encore 2 à 3 semaines après de nombreuses manipulations manuelles pour avoir le nombre exact de salariés…un peu dur de leur parler de stratégie de Data. Je ne citerais personne, libre à chacun de se reconnaitre.

ABER
Payroll & Time 21 January 2015

Au-delà des traditionnels changements annuels : plafond de sécurité sociale, SMIC, etc… La loi de financement de la sécurité sociale nous réserve d’autres nouveautés !

Après le CICE, c’est à nouveau au tour de la réduction Fillon de changer. De nombreux taux de cotisations vont évoluer également. La DSN et le CPF vont avoir un impact direct sur l’organisation des services RH. Préparons-nous à 2015 !

DVEL
Digital 14 January 2015

Pour introduire cette série sur la valeur et le digital, décryptons les transformations qu’apportent le digital dans les organisations, sous le prisme de la représentation de la chaine de valeur de Porter. Cette modélisation, largement utilisée pour décrire de manière macro une chaine de valeur, propose une division en 2 types d’activités : de soutien et principales.

YFON
RH 07 January 2015

Dans un monde d’image et de communication, la qualité de l’offre RH d’une entreprise est désormais tout aussi importante que la perception qu’en ont ses clients directs : collaborateurs et candidats externes. Prise de vitesse depuis l’avènement du digital, la fonction RH voit dans le Marketing RH une opportunité de se moderniser et d’accroitre son efficacité.

YTHI
RH 17 December 2014

Un bilan paru dans Les Echos, montre que les objectifs attendus (gains de productivité) lors de la mise en place d’un CSP (Centre de Services Partagés) paie ne sont pas toujours au rendez-vous. Parmi les facteurs d’échec (ou de demi-succès), apparait la mauvaise prise en compte des clients internes, à savoir les responsables RH locaux.