• Storytelling : Faire la différence en racontant une histoire ! Storytelling : Faire la différence en racontant une histoire !
    Digital RH
    Digital RH
    3114 Vues
    04/09/2015
    CCHE

    Sur le site internet Althéa, dans la présentation du Groupe, chacun des associés dévoile son métier, son expertise, sa citation préférée et son histoire. Par ce biais, Althéa met en scène des personnages réels pour gagner l’adhésion du lecteur et capter son attention autour d’une histoire qui prône les valeurs et les ambitions du Groupe Althéa !

     

     

    L’avènement des médias digitaux et sociaux, le culte de l’information transparente, obligent les entreprises à revoir leur communication, et notamment celle destinée à valoriser leur dimension corporate RH. 

     

     

    Le « Storytelling » permet de donner à l’entreprise un visage plus humain et plus émotionnel, voire plus sympathique. Cet outil de communication confère à une marque une carte de visite inoubliable. Le Storytelling reprend une structure narrative pour évoquer l’entreprise, un produit et/ou des résultats.

     

     

    Ainsi, lorsqu’on utilise le storytelling, on pense généralement :

     

    • Aux Médias

     

    • A la Politique

     

    • A la Communication

     

    • A la Publicité

     

    • Aux Ressources Humaines

     

    • Au Management d’entreprise

     

     

    Adoptée, à tort ou à raison, par les pays anglo-saxons, cette méthode de communication est encore peu présente en France exceptée dans le monde de la politique. Du côté des entrepreneurs, rares sont ceux qui ont osé franchir le pas. Et pourtant, d’après le magazine Forbes, le Storytelling permettrait d’accroître de 400% l’acquisition de nouveaux clients !

     

     

     

    Pourquoi le Storytelling ?

     

     

    Les entreprises souhaitent soigner leur image de marque et cherchent à séduire autour d’un produit, d’une offre ou de leur projet. Les sites internet des entreprises regorgent par exemple de présentations autour du fondateur de la société.

     

    Qui est-il ? Quel est son parcours ? Comment lui est venue l’idée de créer sa société ? Cette base sert d’introduction au lecteur qui comprend plus facilement les ambitions du dirigeant. Cette introduction fait ainsi appel à l’émotion du lecteur pour être comprise immédiatement : elle permet de créer une histoire authentique, transmissible, avec un contexte et des objectifs d’entreprise.  

     

    Toutes les entreprises, petites ou grandes peuvent utiliser le storytelling, et cela pour diverses raisons :

     

    • Fidéliser les salariés

     

    • Renforcer l’adhésion à un projet d’entreprise

     

    • Rendre l’entreprise plus attractive sur le marché et/ou auprès de ses salariés

     

    • Persuader ou convaincre du fondement des actions

     

     

     

    Comment créer une Storytelling ?

     

     

    • Identifier la cible. Définir sa cible est le pré-requis du storytelling, il faut réussir à capter l’attention.

     

    • Adapter son message en fonction de la cible. Cette étape est stratégique, elle permet d’élaborer un produit/une offre/un conseil cohérents et accessibles qui répondent à la fois au besoin de la cible et aux objectifs de l’entreprise.

     

    • Choisir le format de son histoire : Il existe différentes méthodes pour faire passer un message :

     

    - Une anecdote : Le message est court et souvent amusant, il doit illustrer les propos par des faits.

     

    - Un apologue : Le narrateur se sert d’une anecdote pour délivrer un message moral. Cette méthode se rapproche de la Fable par exemple.

     

    - Le témoignage du client : Le client raconte son expérience et crée une histoire. La cible visée peut se représenter l’expérience et être conquise par l’histoire.

     

    - A travers des images : Des termes concrets sont employés pour raconter une histoire comme un film ou un livre. C'est-à-dire, en y ajoutant un contexte, des acteurs et des conflits (fictifs et/ou réels) autour d’une quête poursuivie (des objectifs), on crée ainsi une problématique pour finir par apporter « La solution »...

     

    - Une histoire dite « tremplin » : Il s’agit de stimuler voire motiver la cible en racontant une histoire par des actions « efficaces ». Par exemple en utilisant des conditions « Et si vous calculez …» ou des verbes d’actions « Imaginez que … ».

     

    - La success story : L’histoire raconte une réussite en utilisant les outils de témoignage et de « tremplin ». Cette méthode permet de susciter l’intérêt pour que la cible puisse imiter le comportement ou la stratégie si elle est bien représentée dans l’histoire. Dans la même idée, on a la fail story : celle-ci basée sur un échec permet de prévenir un comportement à ne pas reproduire.

     

    - Les story types : L’histoire se raconte à travers un « modèle ou idéal » qui représente la société dans son ensemble. Le logo d’entreprise ou le personnage imaginaire sont les plus souvent utilisés. Par exemple, le bonhomme vert de Cetelem qui a été créé pour humaniser le monde du crédit aux particuliers.

     

    - Les légendes et les mythes : Elles ancrent dans la mémoire une histoire « fascinante ». L’entreprise ne peut pas les inventer mais elle peut raconter un exploit et le porter au stade du merveilleux (dans des proportions mesurées !) comme une performance collective.

     

     

     

    • Avoir un support de communication. Tous les supports de communication existent : le verbal, l’écrit, la vidéo … mais le support doit être adapté à la cible. Par exemple, si les salariés travaillent en usine, ils ne pourront pas lire l’histoire sur un ordinateur ! Le message pourra se faire à travers un journal interne ou un discours.

     

     

    Les RH et le Storytelling ?

     

     

    Le Storytelling attire les préjugés autour des dérives possibles comme la manipulation. En effet, l’histoire ne ressemble pas à un discours d’entreprise classique dit « lisse » ou « automatisé ». Par exemple, avec un contexte social difficile en France (on parle d’une hausse du chômage, de plans de départs, de rigueur dans les budgets etc…) les employés des entreprises peuvent être méfiants vis-à-vis d’une histoire «  persuasive et touchante» en la comparant à un « gadget » de communication !

     

     

    Pourtant, d’après un article paru dans les échos business, le Storytelling aurait convaincu des DRH de grandes entreprises françaises, notamment pour :

     

    • Son approche personnelle de l’entreprise : c'est-à-dire capter l’attention à travers un discours narratif et ce, en utilisant le professionnalisme de l’entreprise avec des outils communs de travail (par exemple des tableaux Excel).

     

    • Sa valeur ajoutée pour un collaborateur ou un candidat, qui doivent savoir convaincre de leurs compétences professionnelles.

     

     

    Pour finir, initier les collaborateurs au Storytelling commencerait alors à apparaître chez les DRH et sur des domaines divers tels que :

     

    • L’argumentaire commercial,

     

    • La mobilité interne,

     

    • Les présentations de stratégie,

     

    • Les entretiens,

     

    • Le recrutement pour attirer les talents …

     

     

    Maintenant que vous avez en main les clés du succès, à vous de jouer : Devenez un « Storyteller » !

     

     

    Site Althéa : http://www.althea-groupe.com/

     

     

    Sources :

     

    http://www.conseilsmarketing.com/mailings/le-story-telling-lart-de-raconter-une-histoire-pour-vendre

     

    http://blog.webpatron.com/le-storytelling-strategie-de-contenu/

     

    http://blog.neocamino.com/reussir-votre-campagne-storytelling/

     

    http://storytelling.expertpublic.fr/2011/10/03/les-7-types-dhistoires-du-storytelling/

     

    http://business.lesechos.fr/directions-ressources-humaines/0204003547213-le-storytelling-un-outil-valide-par-les-drh-106356.php

     

    http://www.forbes.com/sites/christinecomaford/2014/10/04/increase-customer-acquisition-by-400-with-storytelling/

     

     

     

    Cet article vous intéresse ? Découvrez aussi :

     

     

    Motivation 3.0 : trois facteurs à connaître pour motiver ses équipes

     

    Génération Z, les défis de demain !

     

Digital Marque Employeur Storytelling Marketing Marketing RH