• Le recrutement social a-t-il un avenir ? Le recrutement social a-t-il un avenir ?
    RH
    RH
    1630 Vues
    19/11/2014
    AMAY

    Le Digital est partout, même dans le recrutement. Les entreprises travaillent leur image et publient leurs postes sur LinkedIn, Viadeo, Facebook, etc… mais a-t-on atteint les limites ? Ou le recrutement social a-t-il encore de beaux jours devant lui ?

    Pourquoi et comment optimiser l’utilisation des réseaux sociaux ?

    Avec plus de 300 millions de CV disponibles rien que sur LinkedIn(1), les réseaux sociaux disposent d’une énorme base de données encore peu exploitée par les services RH. A l’instar de ce qui se fait  dans le marketing, on pourrait imaginer que l’exploitation de ces données candidats permettra aux recruteurs de mieux connaitre leurs « followers » et leurs publics cibles. Quelles compétences ont-ils ? Quand se connectent-ils ? Quelles actualités regardent-t-ils ?

     

    Tant de questions auxquelles le Big Data permettra de répondre et qui permettra aux recruteurs de cibler plus précisément leurs actions sur les réseaux sociaux. Tels les annonceurs publicitaires, on pourrait envisager que les recruteurs diffusent des annonces différentes selon les heures de la journée afin de cibler au mieux les populations auxquelles ils souhaitent s’adresser.

     

    Les réseaux sociaux permettent également aux recruteurs d’appréhender les candidats avec un discours plus séduisant et attractif. Avec la proximité et l’interaction qu’offrent les réseaux sociaux, les candidats potentiels ont l’impression d’être immergés dans l’écosystème de l’entreprise. De manière informelle et non institutionnelle, ils baignent dans la culture de l’entreprise et pourront déjà se familiariser avec ses valeurs. L’enjeu des réseaux sociaux devient alors de proposer une « expérience candidat » réussie afin de séduire et fidéliser les futurs candidats potentiels en amont du processus de recrutement.

     

    Le recruteur de demain sera un recruteur digital

    Ces évolutions ne seront pas possibles sans un accompagnement des recruteurs vers l’ère du digital. Pour exploiter pleinement les réseaux sociaux, les recruteurs de demain devront être capables de maitriser les techniques de recherches booléennes(2) et de mobiliser leurs réseaux à bon escient. Les compétences en communication digitale RH devront être développées au sein des entreprises pour toucher au doux rêve de  mobiliser les candidats passifs.  En tant qu’ambassadeurs de l’entreprise, les collaborateurs eux-mêmes devront contribuer à cet effort sur les réseaux sociaux.

     

    La question n’est donc plus de savoir si le recrutement social a un avenir mais de savoir comment mettre en mouvement les différents acteurs pour optimiser l’utilisation des réseaux sociaux dans le futur.

     

     

    (1) Source : http://business.linkedin.com/talent-solutions/c/14/4/linkedin-essentials-the-modern-recruiters-guide.html

    (2) pour en savoir plus sur les recherches booléennes : http://lessourceurs.com/introduction-au-booleen-part-1/

Digital Recrutement Mobilité