• Le CV est mort, vive le CV ! Le CV est mort, vive le CV !
    RH
    RH
    2343 Vues
    06/05/2015
    AMAY

    De nombreux blogs RH annoncent la mort du CV depuis l’émergence des réseaux sociaux. Celui-ci est pourtant toujours présent sur les tables lors des entretiens de recrutement. Mythe ou réalité, doit-on parler de la mort du CV « classique » ?

     

     

    On peut définir le CV comme un élément central  du processus de recrutement faisant la jonction entre l’offre (offre de poste) et la demande (candidature). Il permet de décrire le parcours scolaire et professionnel du candidat et fait état de ses compétences.  C’est par ce biais que le candidat sera retenu lors de l’étape de pré-sélection  et c’est sur cette base que les différents entretiens seront réalisés. Il semble ainsi difficile d’imaginer un processus de recrutement sans CV.

     

     

    Le CV « classique » est mis en concurrence avec l’apparition du CV « interactif »

     

    Dans un précédent article, je mettais en avant l’émergence du recrutement social et des nouvelles pratiques de recrutement via les réseaux sociaux. Aujourd’hui, 53% des recruteurs(1) recherchent  des talents via les réseaux sociaux et se fondent sur le profil candidat (CV « interactif ») pour identifier et contacter des recrues potentielles. L’utilisation des réseaux sociaux permet une prise de contact bilatérale (du candidat vers le recruteur et du recruteur vers le candidat) alors que la démarche du CV « classique », celle où le candidat postule à une offre d’emploi, se réduit généralement à une relation à sens unique dans laquelle le candidat tend une main vers le recruteur en lui adressant sa candidature. Ce schéma semble très réducteur à l’ère du  Digital …

     

    Les techniques de recrutement évoluent, le CV aussi. A l’heure où « digitalisation », « interactivité » et « immédiateté » deviennent les mots phares de la marque employeur, le CV « classique », figé dans le temps et dans l’espace,  ne répond pas aux nouveaux usages et nouveaux comportements.

    Il apparait comme trop statique (composé principalement de texte) et n’offre pas le même dynamisme que le CV Vidéo ou le CV Social qui permettent d’intégrer d’autres supports (Vidéo, ppt, …) ou plus d’interactions avec l’ensemble des réseaux sociaux.

     

    Se basant sur ces deux éléments, il semble cohérent d’annoncer la mort imminente du CV « classique » face au CV « interactif ».

     

     

    Et pourtant il  a encore de beaux jours devant lui

     

    Si l’on s’en tient à la définition du CV décrite précédemment (parcours scolaire, parcours professionnel et compétences), le CV conserve toujours une structure unique et universelle indépendamment du support utilisé. Malgré l’émergence du CV « interactif », on observe que le CV « classique » a encore de beaux jours devant lui :

     

    1. La version « classique » est généralement  imprimée lors des entretiens avec les recruteurs et les opérationnels. Beaucoup de recruteurs et de managers font partie de la génération X et ont évolué avec le formalisme du CV « classique ». Celui-ci ayant un côté rassurant et structurant.
    2. Si l’on analyse les sites carrières, on observe que l’étape à laquelle on joint le CV à la candidature est très souvent obligatoire. Les services RH considèrent donc le CV « classique » comme une étape à part entière du processus de candidature. Sont-ils prêts aujourd’hui à se baser uniquement sur les réseaux sociaux pour réaliser l’intégralité du processus de recrutement ? Pas certain…
    3. Les sites web proposants de créer des CV « 2.0 » proposent aux internautes de télécharger leur CV « classique » pour pré-remplir les champs. Le second fait disparaître le premier mais le premier facilite la création du second. Drôles d’interactions…

     

    Utilisé principalement à des fins professionnelles, l’objectif premier du CV est de séduire le potentiel futur employeur. À l'origine rédigé sous la forme d’une lettre manuscrite, il a évolué au cours des siècles et apparaît aujourd’hui sous une forme dématérialisée.  Malgré une fin annoncée du CV « classique », il est toujours présent et ne sera amené à disparaître totalement qu’une fois que les usages et le formalisme actuel du processus de recrutement aura évolué…

     

    Longue vie au CV !

     

     

     

     

    (1) Regionsjob: Grande enquête 2015 sur les méthodes de recrutement

RH HR World Recrutement CV CV 2.0