• Le blended learning: Pourquoi ça marche? Le blended learning: Pourquoi ça marche?
    Learning & Talent
    Learning & Talent
    1540 Vues
    29/10/2013
    JDOU

    Le blended quoi ?

     

    Le blended learning (apprentissage mixé littéralement), francisé en formation mixte…  

     

    Aujourd’hui dans la tête de tous les responsables formation de France et de Navarre, les formations mixtes permettent d’alterner ou cumuler différentes modalités d’apprentissage. Dans la majeure partie des mises en œuvre, il s’agit de sessions présentielles, e-learning et/ou de vidéoconférences.

     

    Le blended accompagne le boom du e-learning en France. Représentant 10% des formations suivies ces trois dernières années (étude CSP formation), il permet de construire des parcours de formation adaptés à l’objectif d’apprentissage défini : des périodes de mise en œuvre succèdent à des périodes d’apprentissage. L’utilisation de réseaux pour animer les parcours permettant des retours sur expérience et une optimisation de l’apprentissage. Le blended learning est ainsi particulièrement adapté pour les apprentissages des langues, les cursus d’intégration ou managériaux ou les formations certifiantes, mais les possibilités d’utilisation sont infinies.

     

    Les raisons du succès ? La modernité alliée à la tradition : les bénéfices de l’e-learning et les bonnes vieilles formations présentielles qui ont fait leurs preuves

     

    L’utilisation de contenus e-learning offre à l’entreprise de nombreux avantages : facilité de mise à disposition des contenus, maîtrise des coûts et des contenus, souplesse d’utilisation, abolition des contraintes d’éloignement géographique…

     

    Pour autant, 85% des salariés français jugent la formation en salle plus efficace que les formations virtuelles. La raison : on privilégie l’interactivité.

     

    Mais… le virtuel permet l’interactivité : forums, chats, comptes Twitters ou Facebook, le mobile et le virtual learning sont des solutions peu utilisées mais de plus d’entreprises voient l’intérêt de les intégrer dans les parcours. Elles permettent la création de groupes communautaires favorisant le partage et optimisant l’animation.

     

     Une solution séduisante

     

    • Des salariés acteurs de leur formation,

    • Un accès à la formation ouvert à un plus grand nombre de collaborateurs,

    • Des coûts réduits grâce à l’utilisation de l’e-learning

    • Des contenus optimisés et homogénéisés

    • Une variété de pédagogies disponibles

    • Une logistique assouplie,

    • Des parcours individualisés,

    • Les compétences acquises mieux suivies et contrôlées

     

    Et …. Des défis posés par la mise en œuvre : La mise en œuvre d’une formation mixte dans un SI soulève une multitude de questions :

     

    • Comment définir une formation mixte : un stage unique du catalogue ? Plusieurs périodes sur une même session ? Plusieurs sessions sur un même stage ? Plusieurs stages dans le catalogue ?

    • Comment intégrer un parcours dans les SI existants ? Exemple courant : utilisation d’une plateforme LMS pour les sessions e-learning et d’un ERP ou un BOB pour les formations présentielles. Comment éviter les doubles saisis ? Suivre l’avancement ou les résultats ? Articuler les éléments du parcours ? Raccorder les parties d’un parcours à un dispositif, les financer ?

     

    Il n’existe pas une solution simple, chaque SI mis en place dans une entreprise ayant été développé pour répondre à des besoins qui lui sont propres. Dès lors, on constate des mises en œuvre assez manuelles répondant à des minimums de gestion : présence sur le plan, suivi de l’absentéisme et des résultats.

     

    Pourtant, des solutions existent sur le marché permettant de gommer nombre de ces contraintes. Cela suppose de repenser l’urbanisation de la formation, un peu de travail de refonte pour beaucoup de bénéfices : simplification de la gestion, du suivi, possibilité de pouvoir intégrer les évolutions technologiques, réduction du travail administratif… .

HR World Formation