• La BDES (Base de Données Economiques et Sociales) : au service de votre pilotage social et RH ? La BDES (Base de Données Economiques et Sociales) : au service de votre pilotage social et RH ?
    RH
    RH
    2116 Vues
    02/03/2016
    CBOU

    Depuis quelques années, les obligations réglementaires se multiplient (Bilan social, DSN, rapport égalité hommes femmes, emploi des séniors, etc…). Dernièrement, la BDES (base de données économiques et sociales) a fait son apparition dans les Directions des Ressources Humaines. Aujourd’hui, quel bénéfice peut-on tirer ?

     

    Selon une étude menée par le Cercle SIRH, plus d’une entreprise sur deux estime que sa mise en place complexifie le paysage SIRH : mise en place de nouveaux indicateurs, nouveaux outils, redimensionnement des tableaux existants, nouveaux modes de communication …

     

    Face à ces contraintes légales, les services RH font « du pilotage social une priorité » sur l’année 2016 pour mieux orienter la stratégie RH (gestion des talents, amélioration du dialogue social, suivi de l’absentéisme, projection de la masse salariale…). Les outils mis à disposition sont de plus en plus sophistiqués et une mutation numérique est en cours dans ce domaine : dématérialisation, cloud computing, Big Data, digitalisation…

     

    Et si cette obligation légale nous laissait l’opportunité de construire un outil de pilotage RH performant et ainsi s’inscrire dans une « R » évolution numérique ?

     

     

    BDES – Kesako ? Mieux comprendre pour « mieux » piloter

     

    Le principe…

     

    Mettre à disposition une base de données présentant de manière intelligible, dynamique et annualisée les informations récurrentes destinées aux IRP ; en vue de la préparation des négociations annuelles obligatoires (NAO)

     

    Ce qui change en 2016 …

     

    • Création d’une nouvelle rubrique sur l’égalité hommes femmes,
    • Au plus tard, le 31 décembre 2016, ces informations devront être complétées par celles transmises de manière récurrentes au comité d'entreprise,
    • Tous les rapports et bilans récurrents (y compris bilan social) n’auront plus à être établis si toutes les informations correspondantes sont à disposition dans la BDES.

     

     

    BDES - une opportunité à saisir …

     

    …pour améliorer son pilotage RH

     

    Nous le constatons, la BDES est sur le papier très complète pour le suivi et la projection RH :

     

    • Elle balaye de nombreux indicateurs du pilotage RH : indicateurs de gestion (effectifs, prévention des risques, absentéisme), de développement RH (formation, dialogue sociale, égalité hommes/femmes), de masse salariale (rémunération)...
    • Et elle impose de suivre, de se projeter et d’analyser les données : sur les 3 dernières années et les 2 prochaines.

     

    Pour être automatisé, un travail long et fastidieux est nécessaire. Elle met en exergue la nécessité :

     

    • De mettre en œuvre une gouvernance pour maîtriser et fiabiliser les données exploitées,
    • De définir les indicateurs et leur méthode de comptabilisation,
    • D’être interfacer avec l’ensemble des outils SIRH dans le cas d’un SIRH non intégré  (paie, Gestion Administrative, formation, recrutement…).

     

    Si cette approche est effectuée avec de la rigueur, la mise en œuvre d’un outil de pilotage RH sera d’autant plus facilitée : les projections et simulations seront fiabilisées.  

     

    … pour rapprocher la vision RH et financière

     

    Charges sociales, patronales, salaire, sous-traitance, intérim, effectifs… la fonction RH doit optimiser sa collaboration avec la Finance pour produire ce rapport afin d’appuyer le développement d’une stratégie RH plus efficace et plus ambitieuse.

    Cette collaboration peut être accélérée par des plateformes cloud facilitant l’intégration de multiples applications et de toutes les données couvrant l’ensemble des fonctions transverses de l’entreprise.

     

    … pour moderniser son image

     

    La volumétrie des données et la nécessité de partage avec tous les acteurs internes et externes de l’entreprise nécessitent de se doter d’outils numériques adéquats.

    Sa mise en  œuvre est donc un bon moyen de se moderniser, de développer l’image de la RH et d’améliorer son dialogue social.

    Bref, et c’est peut-être son rôle le plus important, la BDES peut servir de voiture balai à la majorité des entreprises qui ne se sont pas dotées d’un outil de pilotage RH performant et qui cherchent à déployer une stratégie RH ambitieuse et novatrice.

     

     

    Cette thématique vous intéresse ? Découvrez aussi :

     

    La loi Rebsamen va-t-elle améliorer le dialogue social français ?

     

    Bulletin de paie simplifié en 2017, êtes-vous prêt ?

     

     

     

     

     

    Références et Sources :

     

    http://www.solutions-numeriques.com/les-rh-et-le-digital-5-tendances-cles/

    http://www.benchmark-sirh.com/index.php/ed-2015/resultats-intermediaires-bdes

    http://www.demos.fr/chaines-thematiques/responsable-formation/pages/post-13000.aspx

    http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-146500-lannee-2016-sannonce-interessante-pour-les-rh-1190373.php

RH BDES