• Interpréteurs comptables : une opportunité pour les grandes (et les petites) entreprises ! Interpréteurs comptables : une opportunité pour les grandes (et les petites) entreprises !
    Finance
    Finance
    886 Vues
    15/06/2018
    PELO

    Les interpréteurs comptables sont apparus il y a plus de 35 ans. Surprenant qu’en 2018, ce concept reste encore bien méconnu du grand public, particulièrement des PME et ETI, alors que ses apports auprès de grands comptes (banques, assurances, etc…) du monde entier sont sans appel :

     

     

     

     la robotisation : l’interpréteur comptable est le roi en termes d’automatisation des processus 

     

     

    des contrôles à tous les niveaux : les interpréteurs sont incontestables pour assurer la traçabilité des données

     

    … A l’heure de l’innovation, démystifions le concept !

     

     

     

    Les interpréteurs comptables ont la côte…

     

     

    Ces solutions sont particulièrement appréciées par nos clients du secteur bancaire et des assurances, pour traiter de gros volumes de données, et dont le parc applicatif est très hétérogène.

     

     

    Mais depuis peu les éditeurs d’interpréteur comptable se réorganisent pour répondre au marché en forte croissance des PME/ETI. Pourquoi un tel engouement ?

     

     

     

    Un rôle clé dans le dispositif …

     

     

    Un interpréteur comptable est une application traduisant des événements de gestion (une commande, le paiement d’un salaire, un encaissement, le remboursement d’un client …) en écritures comptables destinées à alimenter le SI de comptabilité générale et analytique. Son système de traduction repose sur des règles d’interprétation qui lui ont été apprises, de manière à ce que chaque type d’événements déclenche automatiquement les schémas comptables appropriés.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mais l’interpréteur voit plus loin : outre cette traduction comptable des SI de gestion vers le SI comptable, les interpréteurs permettent également de répondre au besoin de trois autres éléments essentiels aux directions financières : la clé analytique, la piste d’audit et la robotisation.

     

     

     

    • Clé analytique : en paramétrant les règles d’interprétation appropriées, toutes les écritures comptables générées peuvent être enrichies automatiquement des données analytiques (centre de coûts, population, …) nécessaires au bon pilotage de l’activité.

     

     

    • Piste d’audit : la traçabilité de la piste d’audit est assurée de bout en bout par l’enregistrement dans des fichiers dédiés du détail de tous les traitements réalisés. Cela facilite le contrôle d’intégrité des données et la justification en période de clôture des systèmes amont jusqu’au système aval.

     

     

    • Robotisation : des interfaces graphiques donnent la possibilité d’intégrer des écritures comptables automatisées en fin de mois, directement traduites dans l’interpréteur (ex : écritures d’extourne automatisées, écritures d’abonnement, etc…) tout en sécurisant la piste d’audit. (Cf Article Althéa : Quelles opportunités offre la robotisation pour les DAF).

     

     

    Depuis quelques années, les éditeurs ont réalisé un effort considérable sur l’ergonomie de ces outils, au point de développer des solutions en mode SAAS. Cet effort contribue à redonner de l’autonomie aux métiers et simplifier la maintenance.

     

     

    4 atouts incontestables…

     

     

     

    Les projets de mise en place d’interpréteur sont transverses, impactant tous les applicatifs de gestion amont et les flux comptables de bout en bout. Autrement dit, une bonne maitrise de l’implémentation d’un interpréteur est impérative pour ne pas tomber dans un projet trop complexe !

     

     

    Alors si tant d’entreprises ont décidé de lancer ces chantiers fastidieux et de fournir tous ces efforts, c’est évidemment pour profiter d’un retour sur investissement incontestable :

     

     

    Centralisation des règles de gestion comptables

     

    Grâce à la centralisation, des règles de gestion alignées et homogènes pour tous les systèmes de gestion amont.

     

    Amélioration du langage commun, simplification du paramétrage

     

    Les directions financières sont plus agles et répondent rapidement au développement économique de l’entreprise, aux évolutions réglementaires et exigences de données de pilotage de performance

     

     

    Fiabilisation de la piste d’audit​

     

     

    Les interpréteurs assurent la traçabilité de tous les traitements réalisés de bout en bout et ont la capacité de tracer les écritures comptables agrégées, enregistrées en comptabilité avec les événements de gestion traduits.

    Cette fonctionnalité garantie la validité, la qualité des informations comptables et financières, indispensables à la fiscalité et au réglementaire. Les rapports standards édités apportent une forte valeur ajoutée aux directions comptables.

     

     

    Harmonisation et automatisation des flux​

     

     

    Les interpréteurs comptables sont particulièrement appréciés par les entreprises dont les flux de données sont volumineux et hétérogènes. Ils permettent de rationaliser et d’automatiser les flux, en les faisant passer par un point unique. Leur mise en place nécessite une analyse transverse de tous les flux sortants des systèmes applicatifs de gestion afin d’isoler ceux comptables, qui transiteront à terme via l’interpréteur pour se déverser automatiquement en comptabilité.

     

    Cette harmonisation des flux passe aussi par l’optimisation des saisies comptables manuelles. La plupart des interpréteurs proposent des formulaires de saisie, permettant de guider et de contrôler la saisie manuelle des écritures, mais aussi d’intégrer en comptabilité les écritures d’opération diverses en masse tout en imposant des étapes de contrôle.

     

     

    Simplification des clôtures

     

     

     

    L’interpréteur est également un atout du FAST CLOSE. Si les clients d’Althéa décident de mettre en place un interpréteur, c’est aussi pour faciliter les rapprochements des flux comptables et financiers. Une nette amélioration des délais de clôture et de production du reporting est reconnue par les directions financières des grandes entreprises soumises à la pression des régulateurs nationaux et internationaux.

     

     

    Une application répondant à un modèle économique innovant…

     

     

    Dans un environnement en perpétuel mouvement où les fusions s’accélèrent, les entreprises transforment leur modèle économique tous les 9 mois en moyenne. Les interpréteurs comptables sont donc des atouts fabuleux pour accompagner ces développements et répondre à la fiscalité et au réglementaire, tout en garantissant la production d’informations comptables, la fiabilité et la qualité des données, et l’agilité aujourd’hui indispensable aux directions financières.

     

     

    Ces problématiques se retrouvent dans le top des priorités des directeurs financiers et il n’est du coup pas étonnant de voir de nombreuses entreprises les intégrer systématiquement dans l’architecture de leur SI comptable.

     

Finance SI Finance Collaboratif Transformation Technologie Finance ROI DAF