• Formations qualifiantes : Etat des lieux Formations qualifiantes : Etat des lieux
    Learning & Talent
    Learning & Talent
    315 Vues
    21/03/2014
    JDOU

    Dans le cadre professionnel, les salariés peuvent être amenés à suivre des formations dites diplômantes, certifiantes ou habilitantes. Certaines ont un caractère obligatoire et donc à l’initiative de l’entreprise, d’autres sont à l’initiative du salarié qui y ont peu recours…

     

    Une formation qualifiante prend différentes formes en fonction de sa finalité :

     

    • formation habilitante : permet l’acquisition d’une habilitation pour une période déterminée. Elle est obligatoire pour certains métiers ou activités et renouvelable ; les habilitations répondent à des normes légales et nécessitent un suivi particulier pouvant faire l’objet de contrôles de la part d’un organisme désigné par un ministère. Exemples de formations habilitantes : Sécurité, électricité, incendies, permis, chantiers ou conduire,

     

    • formation certifiante : a fait l’objet d’une inscription au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles),

     

    • formation diplômante : à vocation professionnelle (diplôme d’État ou national),

     

    • visant la délivrance d’un CQP (certificat de qualification professionnelle) reconnu par la CPNE (Commission paritaire nationale de l’emploi) ou la CCN (convention collective nationale),

     

    • formation faisant suite à une validation des acquis de l’expérience (VAE) ou un raccourcissement de parcours.

     

    (Source : site du Fongecif)

     

    Les formations diplômantes ou certifiantes permettent d’acquérir un savoir faire ou un savoir être récompensé par un certificat ou un diplôme.

     

    Pour les salariés actifs, ces formations sont pour la plupart suivies dans le cadre d’un CIF, souvent pour une reconversion. L’entreprise encourage peu aujourd’hui ce type de formation en France, privilégiant les cursus courts en lien direct avec l’activité du salarié.

     

    Ainsi, la part des actifs ayant accédé à une formation certifiante ou diplômante en 2010 était d’1% en France contre 4% dans l’Union Européenne (le chiffre monte à 8% dans les pays scandinaves et 9% au Royaume Uni) (Source : Etude Dares pour la grande conférence sociale du 21/06/2013).

     

    S’agissant des formations habilitantes, elles nécessitent un suivi particulier, contraignant pour les entreprises (suivi des résultats, dates de renouvellement des habilitations, évolutions des normes de sécurité, mise en place de cursus de formation dans les SI). Leur caractère obligatoire implique une application courante, particulièrement dans certains secteurs d’activités (BTP, transports, …).

     

    Sans remettre en cause les particularités de chacune, l’application de la loi du 05/03/2014 relative à la formation professionnelle impactera fortement l’accès aux formations dites qualifiantes.

     

     

RH Formation