• Formation professionnelle : le présentiel en résistance (1/2)  ! Formation professionnelle : le présentiel en résistance (1/2) !
    Formation
    Formation
    1659 Vues
    24/07/2015
    HZEN

    La formation en présentiel n’a jamais semblé aussi fragilisée. Avec le développement du digital, les modalités pédagogiques se multiplient et des nouveaux concepts se développent (virtual learning, serious games, …). Pourquoi la formation présentielle reste-t-elle une composante indispensable des dispositifs de formation ?

     

    Les obstacles à la pérennité de la formation présentielle

     

    La formation en présentiel est un moyen de poser un cadre et d’engager les stagiaires dans un processus d’apprentissage. Un moyen qui porte des résultats mais que des contraintes fortes ont amené à être concurrencée par de nouvelles modalités.

     

    • le coût est élevé, intégrant la rémunération du prestataire, des coûts de location, des frais pédagogiques, des frais de rémunération, auxquels s’ajoutent souvent des dépenses de type logistique (transports, repas ou hébergement). Ces dépenses alourdissent le budget formation des entreprises et restreignent l’accès à la formation des collaborateurs.

     

    • le stagiaire doit se déplacer, être présent, souvent sur une journée complète.

     

    • Des supports dépassés (Ppt, paper boards, papier…) amenant les stagiaires à se concentrer sur la prise de notes, freinant ainsi les échanges lors de la transmission d’informations par le formateur.

     

     

    Avec des coûts réduits et une plus grande flexibilité offerte au stagiaire, la formation en ligne propose de la souplesse à l’apprenant qui se connecte et se forme lorsqu’il le souhaite. Les nouveaux concepts de formation proposent des modules à la fois ludiques et interactifs. Quelques exemples de formations non présentielles qui commencent à s’imposer aujourd’hui dans le scope de la formation en entreprise :

     

    • Les serious games permettent de maintenir l’attention de l’apprenant et de mettre directement en situation les compétences en cours d’acquisition : « un serious game est un jeu vidéo (avec un environnement réaliste ou artificiel) auquel les auteurs rattachent une composante pédagogique » (définition de Louise SAUVE : chercheuse au Canada).

     

     

    • Les MOOC (massive open online courses) mettent à disposition d’un apprenant un cursus complet de cours et d’exercices pratiques, certifiés par un diplôme.

     

     

    La formation présentielle : des résultats indéniables

     

    Former, c’est apporter du contenu à des apprenants. Dans un contexte professionnel, former représente un coût et on en attend un résultat : une compétence acquise et directement applicable pour un apprenant. La formation présentielle, traditionnelle, qui met en présence, dans un même lieu, un formateur et des apprenants a sur ce point fait ses preuves.

     

     

    L’intérêt de l’animateur

     

     

    Un formateur face à ses stagiaires repère les incompréhensions et questions, il réagit en reformulant ses explications et en adaptant sa pédagogie. Il contextualise également son discours en prenant en compte les problématiques métiers, de façon à rendre plus profitables les exercices pratiques. Une formation présentielle s’avère être la modalité la plus efficace pour favoriser l’opérationnalité rapide des stagiaires grâce à :

     

    • Un échange direct avec les stagiaires.

     

    • Un contenu pédagogique et un discours adaptés au public.

     

    • Une animation dynamique.

     

     

    La dynamique de groupe

     

     

    Rassembler plusieurs personnes dans un même lieu de formation est  propice à la création d’une dynamique de groupe. Qu’il s’agisse d’une formation intra ou inter entreprises, les rencontres en face à face permettent d’enrichir les échanges de bonnes pratiques ou expériences avec :

     

    • Des discussions entre stagiaires qui rencontrent les mêmes situations sur le terrain. Ils s’apportent mutuellement des informations venant compléter celles du formateur.  

     

    • Le formateur qui s’appuie sur les différentes expériences citées pour faire réagir les apprenants et confronter les méthodes de chacun.

     

     

    Les échanges formels en classe se poursuivent de manière informelle en dehors du cadre de la formation (repas, pauses, transports…). De ces liens peut se créer un sentiment d’appartenance. Les stagiaires partagent des expériences similaires et réalisent avoir des objectifs professionnels communs. Nombreux sont ceux qui profitent de ces rencontres en session de formation pour garder contact et développer un réseau. Ce point est souvent observé dans le cas de promotions internes avec de nouveaux arrivants au sein d’une société.

     

     

    Entre résultats et contraintes, la formation présentielle reste la modalité la plus couramment déployée. Pour résister, elle a toutefois été contrainte de se réinventer. Comment ? Ce sera l’objet de la seconde partie de cet article.

     

     

     

     

    Cet article vous intéresse ? Découvrez aussi :

     

    Formation professionnelle : le présentiel en résistance (1/2) !

     

    Le Nuggets Learning : une douceur de formation à déguster sans modération

     

    Le gaming en formation : à vos marques… prêts ? Jouez !!!

RH Formation Professionnelle Blended learning Nuggets Learning Presentiel 2.0