• Etude HR IDEA 2015 : Quelle maturité digitale pour les entreprises du CAC40 ? Etude HR IDEA 2015 : Quelle maturité digitale pour les entreprises du CAC40 ?
    Digital RH
    Digital RH
    2772 Vues
    27/01/2016
    CPOL

    Althéa & 231e47 publient la quatrième édition d’HR IDEA, étude annuelle sur l’engagement et l’attractivité digitale RH des entreprises du CAC40. 2016 est une année charnière dans l’ère du digital RH (Any time, Anywhere, Any device); et pour mieux refléter cette mutation, le nouveau Millésime HR IDEA étend son champ d’analyse en y incluant de nouveaux médias: Viadeo, Youtube et Glassdoor.

     

     

    Principale tendance: la stratégie digitale RH n‘est plus une option mais une réelle nécessité pour la marque employeur !

     

     

     

    Découvrez les 5 meilleures stratégies d’engagement et d’attractivité digitales RH 2015 :

     

    • #1 Crédit Agricole

     

    • #2 Orange

     

    • #3 Accor

     

    • #4 BNP Paribas

     

    • #5 Société Générale

     

     

     

    Les 2 notions à retenir !

     

     

    • Authenticité du discours des entreprises : les modes de communication ont évolué, l’offre d’emploi n’est plus le seul canal d’échange entre candidats et recruteurs. Les candidats recherchent de l’authenticité et choisissent les entreprises avant qu’elles ne les choisissent.

     

    • InfoTainment : un univers digital globalisé, où parcours de recrutement et de formation, marque employeur, valeurs de l’entreprise et usages digitaux convergent et scénarisent la politique RH des entreprises.

     

     

     

    Quels résultats pour HR IDEA 2015 ?

     

     

    Après une année 2013 marquée par la construction d’un dispositif digital et par l’intégration des médias sociaux, les entreprises ont assuré leur présence digitale en 2014 en apportant de la cohérence dans l’usage des différents outils digitaux.

     

    L’année 2015 se caractérise par la construction de l’empreinte digitale de la marque employeur, l’offre d’emploi devient une publicité institutionnelle. Elle semble être un nouvel avantage concurrentiel, et les entreprises cherchent à la diffuser au sein du cercle privé des candidats…potentiels clients.

     

     

     

    Que définissons-nous par empreinte digitale ?

     

     

    • Un marketing de l’offre d’emploi sur les plateformes sociales RH.

     

    • Un discours employeur viral (vidéos 3D, anecdotes institutionnelle,…).

     

    • Une cohérence des lignes éditoriales sur chaque plateforme.

     

     

     

     

    Les usages digitaux se diversifient et posent de nouvelles problématiques aux entreprises

     

     

    L’analyse croisée des médias a permis d’observer un réel basculement des rapports entre les entreprises et les candidats. Les réseaux sociaux professionnels tels que Glassdoor ou encore Youtube et Viadeo offrent aux candidats et employés de nouvelles vitrines pour partager leurs expériences (entretien de recrutement, vie dans l’entreprise, etc.), ce qu’on pourrait appeler : le ‘Voice to the users’.

     

     

     

    Le secteur de la Banque plus que jamais précurseur des bonnes pratiques digitales RH en 2015

     

     

     

    Depuis le lancement de l’HR IDEA en 2012, au moins deux sociétés du secteur bancaire sont dans le TOP 5 de l’étude. L’étude HR IDEA 2015 confirme cette hégémonie des banques avec : Crédit Agricole n°1, BNP Paribas n°4 et Société Générale N°5) qui figurent au TOP 5.

     

     

     

    Quelles recommandations pour une marque employeur attractive ?

     

     

    1. Définir le SPAM (Stratégie, Positionnement, Ambition, Mission) de sa marque employeur !

     

     

    • S : Instaurer des stratégies de communication, définir et maîtriser son empreinte digitale.

     

    • P : Tirer profit des informations partagées sur les différents réseaux sociaux par les collaborateurs et candidats.

     

    • A : S’immiscer au sein du cercle privé des candidats voir des clients. 

     

    • M : Renforcer son engagement et son attractivité digitale RH.

     

     

     

    2. Définir sa feuille de route de maturité digitale réaliste avec des experts  !

     

     

     

    Des cabinets spécialisés dans le digital, comme Althéa, ont une expertise afin de réaliser un état des lieux par niveaux de la maturité digitale d’une entreprise :

     

     

    • Niveau 1 : Activation des dispositifs digitaux RH.

     

    • Niveau 2 : Cohérence des lignes éditoriales de la marque employeur.

     

    • Niveau 3 : Définition et extension de l’empreinte digitale.

     

     

    En apportant de la méthodologie au projet digital, l’entreprise pourra acquérir une réelle empreinte digitale, représentative de sa marque.

     

     

     

     

    Pour découvrir l'étude HR IDEA 2015, cliquez ici !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cette thématique vous intéresse ?

     

    Inscrivez-vous au Webinar "Marque Employeur & Réseaux sociaux : Découvrez les best practices 2015 des entreprises du CAC40 !", le 10 février 2016 à 14h !

     

    (45 min)

     

     

     

     

     

     

     

RH Digital HR World Talent Recrutement Digital RH Marketing RH Réseaux sociaux