• DRH : Quelle posture adopter en tant que sponsor d’un projet de refonte SIRH ? DRH : Quelle posture adopter en tant que sponsor d’un projet de refonte SIRH ?
    RH
    RH
    2025 Vues
    28/10/2015
    CTHI

    Ayant travaillé pendant 15 ans au sein de grandes sociétés de services informatique j’ai découvert le monde des SIRH en lançant l’activité d’ALTHEA en région Rhône-Alpes. Prenant en responsabilité les missions d’accompagnement des DRH lors de projets de refonte de leur SIRH j’ai été marqué par leur manque de vécu de projet de système d’information provoquant bon nombre de projet douloureux.

     

    Et pourtant, le DRH peut à lui seul faire en sorte que son projet soit une réussite. Le terme de SPONSOR revient régulièrement dans la littérature informatique et c’est bien dans cette posture que le directeur des ressources humaines doit se positionner.

     

    Le témoignage d’un de mes clients, RADIALL, illustre à lui seul les domaines sur lequel le DRH doit travailler. Dans le flyer que vous trouverez prochainement sur notre site, André HARTMANN (Directeur exécutif chargé des ressources humaines et des fonctions du groupe RADIALL) précise le rôle qu’il a joué lors de son projet de refonte de son moteur de paie :

     

     

    " Il (i.e. le DRH) doit insuffler le projet, puis le porter en tant que sponsor et directeur de projet. Pour RADIALL, cette dernière tâche a pu être partagée avec le chef de projet d’Althea, ce qui m’a permis de mener de front le projet et mes multiples autres responsabilités en tant que directeur des ressources humaines et fonctions support du Groupe. Il doit intervenir auprès de l’offreur pour veiller au respect des engagements et du planning, mener les « escalades » nécessaires, en soutien à son équipe. Sans oublier qu’il doit prendre les décisions après avoir consulté ses équipes."

     

     

    André HARTMANN résume parfaitement cette posture et ses champs d’intervention

     

     

     

    • INSUFFLER UNE DYNAMIQUE AU PROJET

     

     

    Le DRH doit créer une véritable dynamique projet, inspirer l’équipe projet tout en s’assurant que celle-ci reste sur la bonne trajectoire.

     

    Cette période est un moment intense où les équipes vont devoir mener de front les nombreuses activités quotidiennes et des tâches liées au projet avec des contraintes de planning forte.

     

     

     

    • INTERVENIR EN SOUTIEN DE L'EQUIPE DE PROJET

     

     

    Un projet se pilote. Pour cela le DRH est en général aidé soit en interne soit par un cabinet de conseil, mais la délégation n’empêche pas le contrôle.

     

    En moyenne on peut estimer que 80 % des activités se déroulent telles qu’attendues. Mais dans 20 % des cas, le DRH doit intervenir en coordination avec ses équipes internes pour corriger le problème rencontré et surtout prendre les décisions qui s’imposent.

     

     

     

    •  ETRE DECIDEUR : PRENDRE LES (BONNES) DECISIONS

     

     

    Aucun des projets ne répondra à 100 % des attentes du client, que ce soit en termes d’attentes métier, de budget et de planning. Le DRH devra donc à tout moment être à même de trancher, arbitrer ou gérer des conflits.

     

    Le DRH doit s’impliquer en prenant des décisions pour éviter de rester dans une impasse et ainsi mettre à risque le projet.

     

     

    Le SPONSOR est indispensable dans tout projet. On apprend cela dans toutes les écoles informatiques, et la refonte d’un SIRH reste d’abord un projet informatique.

     

    Pour faire un parallèle imagé, si vous avez l’ambition de construire une une maison d’architecte avec un design innovant, si vous ne jouez pas ce rôle de sponsor vous pouvez être amené à vous retrouver avec … une cabane !

     

    Cette thématique vous intéresse ? Découvrez aussi :

     

     

    Dimension RH d’une démarche RSE : Faire d’une contrainte une opportunité !

     

     

    Portail RH : Problématiques

     

     

     

RH Paie RSE DRH Gouvernance