• Digital Working : Fast and Furious, comment survivre ? Digital Working : Fast and Furious, comment survivre ?
    Digital
    Digital
    2322 Vues
    25/03/2015
    SHAS

    Le XXème siècle a été le siècle de l’accélération de la vitesse dans les déplacements, la production et la communication. L’efficacité au travail, le confort de vie et les découvertes scientifiques ont progressé de manière spectaculaire grâce à cette recherche constante de vitesse. Et ce phénomène était alors plébiscité comme un facteur de progrès général. Mais est-ce bien toujours le cas aujourd’hui et particulièrement dans les entreprises qui doivent intégrer rapidement les nouveaux usages du Digital Working. Quels impacts pour elle ?

     

    La vitesse limite, c’est nous !

     

    L’entreprise vit un paradoxe grandissant : le besoin d’accélération dans sa transformation alors que sa vitesse plafonne… Et mettons tout de suite les pieds dans le plat : la principale limitation, c’est nous ! Nous, qui avons besoin de temps pour comprendre les sujets, fédérer autour d’un consensus, prendre des décisions et accepter le changement…

    En pleine transformation Digitale, nous plafonnons et frôlons la surchauffe ! Et comment pourrait-on faire plus ? Nous sommes déjà connectés en permanence, submergés par un flot continu d’informations et dépassés par les dizaines d’outils mises à disposition pour « simplifier » nos vies. Alors que faire ?

     

     

    Small is beautiful ?

     

    Dans un contexte de vitesse déjà intense, nous devons surtout définir un nombre d’objectifs restreints, compris de tous et réalistes. La vitesse de téléchargement des apps mobiles de nos smartphones montrent la voie : je veux échanger avec mes amis (Facebook, Google+), je veux partager mes opinions (Twitter), je veux gérer mon réseau (LinkedIn, Viadeo), je veux partager mes photos/vidéos (Snapchat, Pinterest) … 1 objectif = 1 solution simple et accessible !

    Savoir s’aligner au besoin du moment, à la demande. Cette philosophie de la réactivité est encore trop peu courante dans les entreprises qui ont du mal à dépasser leur organisation, leur histoire, leur système d’information existant. Think Quick Win !

     

     

    En direct en permanence ?

     

    Nous sommes talonnés par les informations, et la rapidité à laquelle il faut y répondre. Virtuellement, nous vivons pied au plancher ! Cette gestion permanente du direct empêche la prise de recul essentielle pour réussir une transformation ou un projet. Réfléchir à sa stratégie, ses objectifs et les résultats attendus constituent pourtant une étape indispensable. Le Digital, cela représente quoi pour mon entreprise : d’un point de vue business, social, ou branding ? A quel niveau suis-je : maturité interne, image employeur, solutions existantes ? Comment engager la transformation : benchmarks, roadmap, accompagnement du changement ? L’urgence du quotidien inhibe la réflexion et focalise l’attention sur un spectre très court… Think bigger !

     

     

    Vers un nouveau modèle de gouvernance ?

     

    S’il existe un frein parfois mortel pour l’entreprise, c’est probablement celui du circuit décisionnel. Comment aller vite avec 3 ou 4 niveaux hiérarchiques (le sachant étant rarement le décideur) et plusieurs services mobilisés (DG, Fonctions métiers, DSI, Achats…) ? Le Digital va révolutionner les modèles de gouvernance. Certaines décisions vont se démocratiser (votes, sondages, réseaux d’experts…), d’autres vont s’individualiser autour d’un sponsorship unique (1 objectif = 1 décideur direct). Loin d’être encore diffusé dans l’entreprise, ces modèles aplanissent la hiérarchie et  responsabilisent les collaborateurs sur leurs domaines de compétences. Think of skills.

     

     

    L’entreprise étendue, le dernier des accélérateurs ?

     

    L’un des principaux facteurs d’accélération se trouve à l’extérieur de l’entreprise. Le Big Data révolutionne chaque jour d’avantage l’utilisation de l’information externe, qui devient stratégique. Les benchmarks marchés accélèrent les prises de décision. Le crowdfunding permet de partager les coûts mais aussi les savoir-faire. La connaissance du client et des fournisseurs est fondamentale pour innover… S’inspirer de modèles extérieurs, parfois très éloignés de ceux en cours dans l’entreprise, et organiser la chaine de valeur entre l’interne et l’externe constitue un facteur réel de compétitivité. Think out of the box.

     

     

    La vitesse ultime : l’immobilité ?

     

    Et si le paradoxe de la vitesse était que pour aller très vite, je devais rester immobile ? Travail à domicile, visioconférence, messagerie instantanée, dématérialisation des échanges… les outils existent ! Même si l’idée semble encore un peu saugrenue, elle préfigure d’une nouvelle ère où nous voyons le monde et sommes vus au travers des écrans. Nous nous transformons chaque jour davantage en collaborateur Digital, immatériel mais bien réel dans l’entreprise. Followers, likes, contacts… marquent ma présence sur les réseaux sociaux internes et constituent désormais une compétence à proprement parler : celle d’avoir une existence virtuelle qui me permet d’être reconnu dans toute l’entreprise. Think Digital !

     

     

     

     

    Texte inspiré par l’excellent talk de Jean-Louis Servan-Schreiber lors du TEDxParis 2011, que vous pouvez visualiser ici.

Digital HR World Collaboratif Portail